Référents

A côté de l’initiative des parties et du juge, il y a de nombreuses autres personnes et instances, qui sont actives dans la sphère juridique ou sociale, qui peuvent indiquer aux parties le chemin de la médiation.

 
En première instance, les notaires et les avocats chez qui les gens viennent pour trouver une solution à un différend, peuvent fournir aux parties concernées de l’information sur la possibilité des modes alternatifs de résolution des conflits dont la médiation.

 
Les Maisons de justice et tous les autres services publics comme les CPAS, le Centra voor Algemeen Welzijn (CAW), les Centres Psycho-Médico-Sociaux (CPMS), les Centres de Guidance, Centra voor leerlingenbegeleiding, straathoekwerkers, etc … peuvent jouer un rôle informatif important en indiquant aux personnes en conflit la possibilité de faire appel à un médiateur. Bref tout professionnel actif de la sphère judiciaire, psychologique ou sociale, la police, les services de quartier … peuvent être un référent vers la médiation. Les institutions professionnelles, les unions, les associations sont aussi des référents très utiles. Les amis sont également des personnes qui ayant vécus une situation similaire sont certainement très bien placés pour renseigner les partenaires désirant faire appel à un médiateur pour gérer leurs conflits.