Médiation/Justice

En raison des mesures prises par le gouvernement,  la commission fédérale de médiation privilégie le télétravail et vous invitons à nous envoyer un courriel (secr.Bemiddelingscommissie@just.fgov.be)  pour être recontacté par téléphone, le cas échéant.


Si vous voulez contacter un médiateur agréé pour résoudre votre conflit,  nous vous invitons de  consulter notre site web: http://www.cfm-fbc.be/fr/trouver-un-mediateur

 

 

Vous avez compris que le concept Médiation est presque synonyme de Liberté: liberté de faire ou de ne pas faire, liberté d’arrêter la médiation à tout moment, liberté de parler, liberté d’exprimer le tréfonds de sa pensée: c’est une situation où on a la certitude de pouvoir s’exprimer, la certitude d’être écouté, de ne pas être manipulé. En un mot, c’est l’endroit où vous pourrez apprécier pleinement votre libre arbitre.

 

La maitrise du processus: les parties sont libres d’interrompre le processus à tout moment.

 

Le contrôle du résultat: la solution est un accord sur mesure conclu par les parties elles-mêmes, assistées le cas échéant de leurs conseils (avocat ou délégué syndical).

 

Contrairement à une demande en justice où l’accent est généralement mis sur le Droit et les points qui opposent les parties et où chacune tente de convaincre le juge de la justesse de ses prétentions, la médiation est un processus souple qui met l’accent sur les points consensuels et surtout sur les intérêts et les besoins respectifs des parties.

 

En médiation, les parties n’ont pas à convaincre le médiateur du bien-fondé de leur position. Les solutions qui sont explorées au cours du processus de médiation tiennent davantage compte de la situation vécue par les parties et visent à ce que le résultat les satisfasse.