Formulation des positions

En raison des mesures prises par le gouvernement,  la commission fédérale de médiation privilégie le télétravail et vous invitons à nous envoyer un courriel (secr.Bemiddelingscommissie@just.fgov.be)  pour être recontacté par téléphone, le cas échéant.

Le site web du CFM est actuellement ‘en construction’. Pour toute information ou questions, veuillez nous contacter par courriel : secr.bemiddelingscommissie@just.fgov.be.

Si vous voulez contacter un médiateur agréé pour résoudre votre conflit, nous vous invitons à consulter notre site web: http://www.cfm-fbc.be/fr/trouver-un-mediateur.

 

Le médiateur va écouter chacune des parties dans sa vision et sa position quant au différend et veiller à ce que cela soit bien compris, tant par le médiateur que par la (ou les) contrepartie(s). Il se peut, que par la seule élimination de malentendus éventuels et de problèmes de communication, une image plus rude que la réalité du différend ait été présentée. Par la séparation claire du contenu du différend et du malaise créé par les émotions, les valeurs, les préjugés et les aprioris, les parties prennent conscience du problème réel auquel une solution doit être apportée.

 

Le médiateur donne la possibilité aux parties, autour de la table, de donner leurs versions des faits qui a conduit au différend ainsi que leurs interprétations, visions ou points de vue sur ceux-ci. C’est la phase de collecte des informations par le médiateur pour arriver à une image la plus objective possible de ce qui s’est produit et comment les parties observent et éprouvent cela. Déjà à ce stade le médiateur va tenter de déminer les escalades du conflit présent pour faire prendre conscience aux parties de leur vision respective et donc restaurer la confiance entre parties à un niveau qui permet de négocier de manière raisonnable.